10 h 30 à 12 h 00

Tables rondes au choix

Un récent sondage Léger démontre que six personnes sur dix sont préoccupées par l’usage de la langue française dans l’espace public québécois. La perception d’une grande majorité de francophones est que la situation du français se dégrade au Québec. Avec une communauté anglophone importante, l’Estrie n’échappe pas à ce débat. Plus encore, la préservation des langues autochtones est également un enjeu important au Québec. Comment concilier préservation du français et espace pour les langues minoritaires ?

Trois spécialistes des langues française, anglaise et autochtones contribueront à la réflexion lors de cette table ronde.

Animation

Malorie Flon
Directrice du développement à l'Institut du Nouveau Monde

Malorie Flon

Depuis qu’elle a joint l’INM, elle a agit comme chargée de projet puis conseillère stratégique dans l’ensemble des secteurs d’activité de l’organisation, incluant des projets d’envergure en éducation, santé, institutions démocratiques et affaires municipales. Elle a contribué à recueillir et à rendre accessible l’expérience et la connaissance de l’INM en matière de participation publique, notamment ses Règles de l’art et l’Échelle de la participation publique....

Intervenants

David Birnbaum
député d’Arcy McGee, Parti Libéral du Québec, Porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires autochtones

David Birnbaum

David Birnbaum est député de l’Assemblée nationale pour la circonscription de D’Arcy-McGee et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires autochtones. Élu pour la première fois en avril 2014, il a déjà été adjoint parlementaire au Premier ministre et aux ministres de l’Éducation et la ministre de l’Enseignement supérieur. Il a été nommé président du caucus de Montréal en novembre 2018. Auparavant, M. Birnbaum a...

Guillaume Rousseau
professeur agrégé et vice-doyen aux études à la Faculté de Droit de l’Université de Sherbrooke

Guillaume Rousseau

Guillaume Rousseau a complété une maîtrise en droit comparé, avec spécialisation en droits de la personne et diversité culturelle, à l’Université McGill. Ses études doctorales en droit ont été effectuées à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et à l’Université de Sherbrooke. M. Rousseau est aujourd’hui avocat, professeur agrégé et vice-doyen aux études à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke. Avec son équipe de doctorants...

Philippe Charland
Professeur de langue abénakise à l’Institution Kiuna et chargé de cours en histoire des Autochtones à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et en langue abénakise à l’Université de Sherbrooke

Philippe Charland

Philippe Charland, Ph.D. en géographie (Université McGill, 2005), est professeur de langue abénakise à l’Institution Kiuna et chargé de cours en histoire des Autochtones à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et en langue abénakise à l’Université de Sherbrooke. Il enseigne aussi la langue abénakise depuis plusieurs années dans les réserves abénakises d’Odanak, de Wôlinak et à Montréal. Ses intérêts de recherche portent sur les...

La récente commission parlementaire sur l’avenir des médias d’information a relancé le débat sur les transformations du milieu journalistique des dernières décennies. Ébranlés par l’arrivée des géants du web (G.A.F.A.M.), les plus petits médias – souvent régionaux – doivent lutter comme jamais pour perdurer. Quels sont les enjeux démocratiques liés à l’amenuisement de la presse régionale? Comment veiller à la diversification de l’information? Cette table-ronde s’attardera aux mutations médiatiques à l’heure du numérique et aux solutions et perspectives d’avenir du journalisme au Québec.

Animation

Gabrielle Brassard-Lecours
Journaliste, Responsable de l'information chez Ricochet, présidente AJIQ

Gabrielle Brassard-Lecours

Gabrielle Brassard-Lecours est journaliste indépendante. Détentrice d’une maîtrise en journalisme international, elle a notamment été rédactrice en chef adjointe du magazine Kaléidoscope, a travaillé à Radio-Canada et dans différents journaux de Transcontinental, en plus d’écrire à titre indépendant pour plusieurs publications dont Le Devoir, Protégez-Vous, La Gazette des femmes, l’Agence Science-Presse et plusieurs autres. Elle est également co-fondatrice du collectif de pigistes Ublo média et...

Marie-Ève Martel
Journaliste à la voix de l 'Est et auteure « Extinction de voix : Plaidoyer pour la sauvegarde de l'information »

Marie-Ève Martel

Marie-Ève Martel est journaliste professionnelle depuis 2010. Avant de rejoindre la salle de nouvelles de La Voix de l’Est, au début de 2013, elle a écrit pour plusieurs hebdomadaires régionaux et autres publications. Elle est l’auteure de l’essai « Extinction de voix – Plaidoyer pour la sauvegarde de l’information régionale » (Somme Toute, 2018) et du blogue marie-evemartel.net, qui traite de journalisme, depuis 2012. Elle...

Simon Tremblay-Pepin
professeur à l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul

Simon Tremblay-Pepin

Simon Tremblay-Pepin est professeur à l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul. Il est titulaire d’un master en économie (Paris-I Sorbonne) et d’un doctorat en science politique (York). Ses intérêts de recherches sont la démocratisation de l’économie, la critique des médias et les finances publiques. Il est co-auteur, notamment, de Du vin et des jeux: le virage commercial de la SAQ et de Loto-Québec publié...

ATTENTION : Cette atelier dure 3 heures. Si vous choisissez d’y participer, vous ne pourrez pas assister aux tables rondes prévues à 10h30. 

L’atelier « Le cercle et la boîte » est un outil de sensibilisation et de guérison créé en 1990 par Jann Derrick. À l’aide d’une approche expérientielle, les animatrices invitent les personnes participantes dans un parcours de conscientisation aux impacts de la colonisation, incluant le traumatisme historique ayant toujours des effets
intergénérationnels sur les familles et les communautés autochtones au Canada. Cet exercice puissant, devenu un outil international dans les domaines de la guérison, du travail social, de la psychologie, du développement communautaire, de l’éducation, de la gouvernance et du droit, est enseigné et utilisé dans la tradition orale. Il permettra aux participant.e.s de mieux comprendre les réalités contemporaines vécues par les peuples autochtones au Canada.

Cet atelier vous est offert par Mikana