21 h

Présentation du document «24 Davids» et soirée ludique

Pour terminer cette deuxième journée de l’École d’hiver, nous vous proposons deux activités en parallèle.

Soirée ludique

Moment de détente convivial. Les étudiantes et étudiants du Collège de Maisonneuve vous concocteront des activités ludiques.

Discussion autour du documentaire les 24 Davids

Intervenante

Céline Baril
Réalisatrice de documentaire

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en arts visuels, Céline Baril se fait connaître en exposant au Musée d’art contemporain de Montréal ainsi que dans des galeries à Vancouver et à Toronto. Son travail, qui allie notamment sculpture, photographie et vidéo, met en valeur la polyvalence de son talent. Sa pratique artistique l’amène tout naturellement au cinéma et, en 1989, elle réalise Barcelone, un premier film expérimental (super 8 gonflé en 16 mm) qui révèle d’emblée son côté fantaisiste et aventureux. Suivent La fourmi et le volcan (1992), prix Québec-Alberta, qui met en scène des comédiens non professionnels d’origine chinoise, et L’absent (1996), un film hors norme sur la mémoire dont l’intrigue se tisse à partir d’un album de photos trouvé au marché aux puces à Paris. En 2001, elle tourne Du pic au cœur, un premier long métrage de fiction sur fond de musique et de chassé-croisé amoureux, qui met en vedette Karine Vanasse et Xavier Caféïne. Le film, en lice pour le Prix de la meilleure direction de la photographie aux Jutra, remporte le Prix du meilleur film étranger au Festival international du film du Rhode Island. À l’invitation de l’ONF, elle se consacre ensuite en 2005 au projet 538 fois la vie, qui lui permet de filmer pendant un an, loin de tout misérabilisme, le quotidien et les rêves des élèves d’une école secondaire dans un quartier défavorisé de Montréal. En 2009, elle réalise et produit La théorie du tout, documentaire qui offre une réflexion sur l’état du monde et l’identité québécoise à l’heure de la mondialisation. Le film est en nomination pour le prix Caméra-stylo et le Prix de la meilleure œuvre québécoise ou canadienne aux RIDM. Son désir de cinéma l’amène ensuite aux États-Unis où elle réalise en 2014 Room Tone, un essai documentaire sur une Amérique en déshérence où résonnent encore les voix d’un passé chargé d’intenses luttes sociales et d’épiphanies cinématographiques. Le film est présenté aux RIDM ainsi qu’aux festivals de Rotterdam et de Madrid. Puis, elle enchaîne avec 24 Davids, un documentaire produit à l’ONF par Colette Loumède dans le cadre du programme Cinéastes en résidence. Scénarisé à partir d’un simple prénom, ce film choral tourné aux quatre coins du globe interroge avec intuition et fantaisie les mystères de l’univers et les défis du vivre-ensemble.

Retour à la programmation.