18 h à 20 h

Souper engagé

Partagez la table de personnalités engagées et inspirantes et posez-leur toutes vos questions! Voilà ce que permet le souper engagé. Événement traditionnel de l’École d’hiver, il vous permet de rencontrer des citoyen(ne)s engagé(e)s dans leur milieu, des élus, des militant(e)s et autres personnalités publiques. Échangez avec eux de manière intime et conviviale pour un souper nourrissant pour le corps et l’esprit!

Retour à la programmation.


Personnalités engagées

Dorothy Alexandre
Présidente, Conseil des Montréalaises

Engagée socialement depuis 15 ans, Dorothy Alexandre est la présidente du Conseil des Montréalaises et du conseil d’administration de la startup en économie sociale Bureau de Prod. Entrepreneure en communication, cette passionnée des gens utilise sa plume et sa voix afin de créer des ponts entre des personnes de divers horizons. Elle anime des événements, modère des panels de discussion et produit du contenu numérique engagé. Elle développe présentement son premier podcast ethnographique qui donne la parole à une cinquantaine de Montréalais.e.s. Ancienne animatrice à la radio, Dorothy Alexandre a également oeuvré pendant sept ans comme journaliste et recherchiste au sein du Groupe TVA.

Céline Baril
Réalisatrice de documentaire

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en arts visuels, Céline Baril se fait connaître en exposant au Musée d’art contemporain de Montréal ainsi que dans des galeries à Vancouver et à Toronto. Son travail, qui allie notamment sculpture, photographie et vidéo, met en valeur la polyvalence de son talent. Sa pratique artistique l’amène tout naturellement au cinéma et, en 1989, elle réalise Barcelone, un premier film expérimental (super 8 gonflé en 16 mm) qui révèle d’emblée son côté fantaisiste et aventureux. Suivent La fourmi et le volcan (1992), prix Québec-Alberta, qui met en scène des comédiens non professionnels d’origine chinoise, et L’absent (1996), un film hors norme sur la mémoire dont l’intrigue se tisse à partir d’un album de photos trouvé au marché aux puces à Paris. En 2001, elle tourne Du pic au cœur, un premier long métrage de fiction sur fond de musique et de chassé-croisé amoureux, qui met en vedette Karine Vanasse et Xavier Caféïne. Le film, en lice pour le Prix de la meilleure direction de la photographie aux Jutra, remporte le Prix du meilleur film étranger au Festival international du film du Rhode Island. À l’invitation de l’ONF, elle se consacre ensuite en 2005 au projet 538 fois la vie, qui lui permet de filmer pendant un an, loin de tout misérabilisme, le quotidien et les rêves des élèves d’une école secondaire dans un quartier défavorisé de Montréal. En 2009, elle réalise et produit La théorie du tout, documentaire qui offre une réflexion sur l’état du monde et l’identité québécoise à l’heure de la mondialisation. Le film est en nomination pour le prix Caméra-stylo et le Prix de la meilleure œuvre québécoise ou canadienne aux RIDM. Son désir de cinéma l’amène ensuite aux États-Unis où elle réalise en 2014 Room Tone, un essai documentaire sur une Amérique en déshérence où résonnent encore les voix d’un passé chargé d’intenses luttes sociales et d’épiphanies cinématographiques. Le film est présenté aux RIDM ainsi qu’aux festivals de Rotterdam et de Madrid. Puis, elle enchaîne avec 24 Davids, un documentaire produit à l’ONF par Colette Loumède dans le cadre du programme Cinéastes en résidence. Scénarisé à partir d’un simple prénom, ce film choral tourné aux quatre coins du globe interroge avec intuition et fantaisie les mystères de l’univers et les défis du vivre-ensemble.

Gabrielle Boulianne-Tremblay
Actrice et écrivaine

Gabrielle Boulianne-Tremblay est originaire de St-Siméon à Charlevoix. Elle joue en 2015 dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie. Ce projet lui vaut une nomination aux prix Écrans canadiens 2017 (une première pour une femme trans), aux Espoirs du cinéma québécois 2017 ainsi qu’au Mammouth 2017. Après ce film, Gabrielle est invitée en entrevue à plusieurs émissions télévisées telles que Tout le monde en parle, Marina Orsini et Y’a du monde à messe.

Depuis 2008, Gabrielle participe régulièrement à plusieurs collectifs littéraires et soirées de lectures. Elle publie également dans divers webzines. En 2015, Le ventre des volcans, son premier ouvrage de poésie, est publié. Un second ouvrage est en route.

Pour la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2017, Gabrielle participe au spectacle hommage organisé par Marie-Lise Pilote et Janie Duquette.

Toujours en 2017, elle anime une classe de maître au Festival du film de l’Outaouais qui allie le cinéma et la littérature puis donne des conférences. Gabrielle commence l’année 2018 en étant membre du jury du Concours de poésie Antidote.

Véronique Carbonneau
Membre du comité exécutif de l’Aile jeunesse du Chantier de l’économie sociale

Véronique Carbonneau est directrice philanthropique à l’école Lucien-Guilbault, un établissement spécialisé en adaptation scolaire. Elle y a fait ses débuts en 2011 comme intervenante, pour ensuite devenir coordonnatrice à la vie scolaire, tout en faisant le certificat en gestion philanthropique de l’UdeM & HEC. Grâce à ses nouveaux acquis, elle a voulu développer l’image de l’école afin d’y optimiser la notoriété et la visibilité. Elle poursuit présentement un certificat en créativité et innovation de la Faculté de l’éducation permanente (FEP) de l’Université de Montréal ce qui l’amène à faciliter plusieurs discussions et réflexions dans divers groupes.

Elle souhaite aussi contribuer à l’avancement de la philanthropie et de l’innovation sociale au Québec. Animée d’une force créative et fascinée par l’humain, elle cherche à optimiser la collaboration et la création de partenariats.

Stéphane Dubé
Directeur général adjoint, Institut du Nouveau Monde (INM)

  1. Dubé se spécialise depuis 15 ans en développement et stratégie d’organisations à impact social. Impliqué dans la communauté, la participation citoyenne a toujours été au coeur de son action professionnelle. Membre de la première heure de l’INM, il a siégé sur son conseil d’administration de 2006 à 2008 avant de joindre l’équipe comme coordonnateur, puis directeur des opérations jusqu’en 2010.

Tout au long de sa carrière, il a agi à titre de directeur et conseiller dans les secteurs gouvernemental, commercial et associatif. On a pu compter sur son aisance à diriger des projets, à guider des processus de réflexion, à animer des groupes de travail et à donner de la formation. En rejoignant l’INM, il mettra notamment à profit son intérêt et ses connaissances en matière d’innovation sociale et de numérique.

Félix Gravel
Influenceur en transport et aménagement durable

Félix Gravel est diplômé en urbanisme et s’est notamment distingué par le Prix Mérite étudiant de l’Ordre des urbanistes du Québec (2009). Il a travaillé dans plusieurs municipalités du Québec, notamment sur les plans locaux de déplacements et les projets de développement urbain. Depuis 2014, il travaille au Conseil régional de l’environnement de Montréal où il est directeur-adjoint et collabore avec les décideurs pour déployer la mobilité durable. Porte-parole de l’Alliance Transit pour le financement des transports collectifs au Québec, co-porte-parole de Piétons Québec, Félix Gravel a une vision large des transports : de l’échelle humaine aux grands projets collectifs.

Malika Habel
Directrice générale du Collège de Maisonneuve

Malika Habel œuvre dans le milieu collégial depuis une vingtaine d’années, assurant tour à tour les fonctions d’enseignante, de directrice adjointe, de directrice des études et, depuis cinq ans, celles de directrice générale au Collège de Maisonneuve. Très au fait des enjeux propres au réseau collégial, elle est également présidente de l’organisme ESPA-Montréal (Environnements avec simulateurs patients pour l’apprentissage), membre du conseil d’administration du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) et membre du comité mixte de la recherche collégiale.

Soucieuse de participer également au développement de la collectivité, elle est entre autres membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, membre du Comité de développement de l’Est de Montréal, membre du conseil d’administration de l’École de technologie supérieure et membre du comité des enjeux socioéconomiques de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

Elizabeth Hinton
Infirmière à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Elizabeth Hinton est une infirmière qui exerce présentement sa profession à la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles de Montréal (Québec). Elle détient un baccalauréat en sciences infirmières et a complété un microprogramme en santé internationale. Elle a également une formation en santé communautaire avec la Croix-Rouge en Norvège et au Zimbabwe. Elle a rejoint l’équipe de la Croix-Rouge canadienne en tant que déléguée médicale en 2011 et a effectué plusieurs missions à l’étranger au service de la Croix-Rouge et d’autres organisations.

En 2014, elle effectue sa première mission pour la Croix-Rouge canadienne en Sierra Leone au centre de traitement d’Ebola, ensuite, à Dhunche, après le tremblement de terre au Népal, à Haïti, à la suite de l’ouragan Mathieu. De plus, tout récemment, elle a été déployée afin de prodiguer des soins médicaux essentiels aux personnes touchées par la situation humanitaire extrêmement difficile au Bangladesh et au Myanmar.

Elle a également travaillé au Mozambique, fait des missions au Guatemala, au Sénégal, au Bénin, en mer Méditerranée et en République centrafricaine.

Xavier Kronström Richard
Coordonnateur de l’innovation numérique à Radio Canada

Xavier Kronström Richard travaille à CBC/Radio-Canada comme coordonnateur de l’innovation numérique. Il est détenteur d’une maîtrise en journalisme scientifique à l’Université Denis-Diderot (Paris). À Radio-Canada, il a cofondé le Radio-Canada Lab, le laboratoire numérique de CBC/Radio-Canada, et l’Accélérateur d’idées, un processus de prototypage destiné à accélérer l’innovation numérique du diffuseur public. Il a notamment produit pour la radio une série de courtes histoires vraies nommée La fois où, et demeure un observateur pointu de l’industrie de la baladodiffusion. Il a été élu en 2016 au palmarès des 50 personnalités qui créent l’extraordinaire du magazine Urbania.

Pierre Lessard-Blais
Maire de l’arrondissement, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Pierre Lessard-Blais est père de trois jeunes enfants, cofondateur de la microbrasserie L’Espace public, ancien président de la Société de développement commercial d’Hochelaga-Maisonneuve et maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Dynamique et entreprenant, il a démontré ses capacités de rassembleur avec son entreprise comme dans ses diverses implications sociales. Il veut développer un arrondissement propre et sécuritaire pour nos enfants, protéger la mixité sociale de nos quartiers et désire créer des emplois en développant nos rues commerciales et en relançant les zones industrielles.

Maude Massicotte
Administratrice et assistante à la vie communautaire au sein de l’Association Simon de Cyrène du Québec

Maude est une jeune femme âgée de 25 ans. Elle a créé l’organisme DéfPhys sans limite, un groupe voué à l’organisation de sorties et d’activités sociales pour les personnes âgées entre 18 à 30 ans avec ou sans handicap. Elle est également formatrice chez Formation Altergo, un organisme appelé à offrir de la formation aux entreprises désireuses de mieux intégrer ou accueillir en leur sein des personnes en situation de handicap. Maude est une citoyenne engagée dans son milieu. Elle s’implique dans différents projets et causes qui lui tiennent à coeur (inclusion des personnes en situation de handicap, logements adaptés, accessibilité universelle) et siège d’ailleurs sur trois conseils d’administration : Association Simon de Cyrène du Québec, Ex æquo et Regroupement de services intégrés Propulsion.

Kevin Paquette
Président de la Commission de la relève de la Coalition Avenir Québec

Âgé de 20 ans, Kevin Paquette est étudiant en Administrations des Affaires à l’UQTR. Impliqué activement au sein de la Coalition Avenir Québec depuis l’âge de 15 ans, il a occupé de nombreux postes organisationnels stratégiques lors des récentes élections partielles d’Arthabaska, de Gouin et de Louis-Hébert.

Durant son parcours, il a notamment eu la chance de faire des stages au bureau de circonscription du député de Granby François Bonnardel. Membre de l’exécutif de la Commission de la relève de la Coalition Avenir Québec (CRCAQ) depuis 2014, il a siégé à titre de secrétaire, de responsable des finances et de vice-président pour devenir en septembre dernier président de la Relève caquiste.

Carole Poirier
Députée de Hochelaga-Maisonneuve

Originaire d’Hochelaga-Maisonneuve, active dans le monde communautaire, attachée politique, puis directrice de nombreux cabinets ministériels et titulaire d’une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP, Carole Poirier a été élue députée d’Hochelaga- Maisonneuve en 2008 pour le Parti Québécois.

Carole Poirier est une femme de terrain qui se considère avant tout comme une citoyenne. Elle a été très active dans la promotion de l’équité salariale, de l’aide aux personnes démunies et de l’action communautaire. Elle occupe nouvellement les fonctions de porte-parole de l’opposition officielle pour les dossiers d’éducation primaire et secondaire, de persévérance scolaire et de l’éducation des adultes. Elle est également Leader adjointe de l’opposition officielle et porte-parole pour la Métropole.

Pierre Reid
Directeur général des élections du Québec

M. Reid est détenteur d’un baccalauréat en droit de l’Université Laval et est membre du Barreau du Québec depuis 1977. Il œuvre dans le domaine des affaires juridiques gouvernementales depuis plus de 30 ans. Depuis sa nomination comme directeur général des élections en juillet 2015, un enjeu prioritaire pour M. Reid est de travailler avec les jeunes pour les sensibiliser à l’importance de la participation citoyenne et à l’exercice du droit de vote.

Stéphane Strill
Président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec

Stéphane Stril est président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec (CJPLQ) qui représente l’ensemble des jeunes âgés de 16 à 25 ans du Parti libéral du Québec. Il s’implique chez les Jeunes libéraux depuis 2012. Il a occupé les postes de président de commission politique régionale, de représentant régional et de vice-président.

Depuis son entrée en poste la CJPLQ s’est démarquée par son engagement en faveur de la modernisation des lois en matière d’économie collaborative, de l’abolition des clauses de disparité de traitement et d’une démocratie participative mieux adaptée à l’ère du numérique.

Titulaire du baccalauréat ès arts avec double majeur en science politique et en histoire de l’Université McGill en 2016, il est maintenant étudiant aux HEC en management.

Tra-Mi,
Entrepreneure sociale

Jeune entrepreneure sociale engagée, designer de mode, Tra-Mi est présidente-fondatrice de @Ethical FashionCertified (#WEARTHECHANGE), une nouvelle entreprise d’économie sociale qui incite à Porter le changement pour une industrie de la mode respectueuse de l’humain et de l’environnement.

Membre du réseau Jeunes femmes leaders de Concertation Montréal et issue du programme Relève en gouvernance de l’IGOPP, Tra-Mi siège sur différents conseils d’administration et comités, notamment celui de la Table de concertation du faubourg Saint-Laurent, du C.A.R.E Centre et à présent, elle se joint au tout premier comité exécutif de l’Aile jeunesse du Chantier de l’Économie sociale. Tra-Mi se passionne pour les questions relatives au développement durable, à la diversité, à l’éducation, aux femmes, aux enfants ainsi qu’aux arts et la culture.