9 h 15 à 11 h 30

Session par profil (suite et fin)

Les cégeps fêtent leur 50 ans cette année! C’est le temps des bilans et de l’avenir. Le cégep correspond à des périodes de nos vies où nous avons plein de motivation pour changer le monde. C’est aussi une période où nous rencontrons des jeunes d’horizons différents. C’est un lieu propice aux premières expériences citoyennes. Venez vous questionner avec nous sur comment nous pourrions repenser le cégep comme lieu d’engagement et d’éducation citoyenne? Comment faire en sorte de valoriser davantage la vie associative et l’engagement des étudiants au sein des cégep? Venez réfléchir et proposer des idées concrètes pour réinventer le cégep!


Animateur et animatrice

Guy Gibeau
Directeur des études, Collège de Maisonneuve

Guy Gibeau est directeur des études au collégial depuis plus de huit ans, dont les quatre dernières années au Collège de Maisonneuve. Il est sociologue de formation et a effectué des recherches postdoctorales en anthropologie à l’Université de Chicago. Il est entré dans le réseau collégial à titre d’enseignant en 1993, mais y a aussi réalisé des recherches, notamment sur l’intérêt des jeunes pour les sciences et sur l’intégration des étudiants issus de l’immigration. En ce moment, il est membre du conseil d’administration du Service régional d’admission du Montréal métropolitain, membre de la Commission de l’enseignement collégial du Conseil supérieur de l’Éducation, professeur associé à la Faculté de sciences de l’éducation de l’Université de Montréal et président du comité de gestion de l’initiative AcceSciences des collèges de Montréal.

Maryem Harras
Fondatrice, Créavif

Maryem Harras est issue de plusieurs cultures qui ont forgé son identité. Elle a fait des études en psychoéducation ainsi que des formations en coaching. Suite à ses premières expériences en pédiatrie sociale à la Clinique du Docteur Julien, elle a fondé en 2008 l’organisme international Créavif ciblant premièrement les jeunes. Enfin, son travail s’est élargi avec sa série d’ateliers Lib-R, dont le but est de libérer le potentiel. Maryem Harras est psychoéducatrice depuis 2005 ainsi que Maître-praticien en PNL certifié (Programmation Neuro Linguistique) depuis 2011 et coach d’affaires.

Le développement de l’intelligence artificielle (IA) pose des défis éthiques inédits. Les machines intelligentes ne se contentent pas de mieux calculer que les êtres humains, elles cherchent, traitent et diffusent des informations. Elles interagissent avec des êtres sensibles, humains ou non humains. Bientôt, des programmes d’IA pourront recruter de futurs employés, transporter des gens dans une voiture sans conducteur ou encore approuver une demande de prêt. Bientôt, les machines pourront même tenir compagnie aux humains, comme un parent ou un ami.

L’IA peut créer de nouveaux risques et exacerber les inégalités économiques et sociales. Mais elle peut aussi contribuer au bien-être, à la liberté ou à la justice.

L’équipe de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA vous propose un débat sur cette révolution technologique qui s’apprête à transformer nos vies, afin d’émettre des recommandations pour son développement éthique.

Des scénarios développés autour de trois grands thèmes serviront de déclencheurs aux discussions : Marché du travail, Éducation et culture, et Ville intelligente.

On a déjà hâte de vous entendre!

Déclaration de Montréal sur l'intelligence articielle


Animateur

Martin Gibert
Coordonnateur scientifique de la Déclaration de Montréal et chercheur en éthique de l’intelligence artificielle à l’Université de Montréal

Martin Gibert est coordonnateur scientifique de la Déclaration de Montréal et chercheur en éthique de l’intelligence artificielle à l’Université de Montréal. Il est affilié au Centre de recherche en éthique (CRÉ) et à l’Institut de Valorisation des données (IVADO). Docteur en philosophie, il s’est spécialisé en psychologie morale, la branche de l’éthique qui s’intéresse aux intuitions, aux raisonnements et aux comportements moraux, et a publié deux livres sur ce thème.

Martin mettra en contexte la Déclaration de Montréal, les valeurs et les principes dont elle est porteuse et avec ses acolytes, animera les discussions.

Venez approfondir avec nous les enjeux liés au vivre ensemble. Ce profil sera l’occasion d’explorer des initiatives concrètes qui visent le rapprochement entre les personnes ou les groupes et découvrir des nouvelles façons de s’engager. Nous irons à la découverte d’organismes, d’acteurs et d’actrices qui quotidiennement construisent des projets pour favoriser le rapprochement, le dialogue et enfin le vivre ensemble au Québec.

Ce profil est développé en collaboration avec les membres du comité de pilotage de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble de l’INM. Cette démarche reçoit le soutien financier du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion dans le cadre du Programme Mobilisation-Diversité.


Animatrice

Claudia Beaudoin
Chargée de projet à l’Institut du Nouveau Monde (INM), accompagnée de membres du comité de pilotage de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble de l’INM.

Claudia Beaudoin collabore principalement aux mandats jeunesse de l’organisation, dont les écoles de participation citoyenne ainsi que les dossiers portant sur la thématique du vivre ensemble. Elle coordonne la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble de l’INM; une vaste démarche délibérative de deux ans qui met à l’avant-plan le vivre ensemble et qui mobilisera près de 2 500 jeunes du Québec. De plus, elle est responsable de la mise en oeuvre de la Conversation publique sur la solidarité et l’équité intergénérationnelles; un processus public, participatif et délibératif de deux ans sur les enjeux d’ordre intergénérationnel au Québec.

Intervenantes et intervenants

Donia Arfaoui
Étudiante engagée au Collège de Maisonneuve

Donia Arfaoui est une très impliquée dans sa communauté. Elle est présidente du comité de financement du Forum jeunesse de Saint-Michel, elle a participé activement à l’organisation du 1er forum étudiant sur le vivre-ensemble du Collège de Maisonneuve et fait partie du comité organisateur de l’édition 2018 de l’École d’hiver de l’INM. Pour Donia, il est primordial de promouvoir la persévérance scolaire ainsi que la lutte contre la pauvreté. C’est pour cette raison qu’elle parcourt les écoles secondaires pour donner des conférences sur la persévérance scolaire et qu’elle s’implique comme tutrice dans plusieurs projets, dont Pour un Montréal-Nord scientifique et L’École des Grands. Elle a aussi mis sur pied un organisme qui a pour mission d’aider les élèves du secondaire à persévérer dans leurs études et d’offrir aux étudiants collégiaux et universitaires une première expérience professionnelle dans leurs futurs milieux de travail.

Mariya Madi
Étudiante engagée à l’UQAM

Mariya Madi est étudiante à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) au baccalauréat en mathématiques et statistiques. Elle s’implique depuis quelques années au sein du Forum jeunesse de Saint-Michel ainsi que dans certaines activités du Collège de Maisonneuve alors qu’elle y était étudiante. Elle y a notamment organisé l’activité communautaire Manger, discuter et se cultiver lors de sa dernière année à Maisonneuve, dans le cadre du projet pilote Vivre-Ensemble. Pour ce même projet, elle a également participé à l’exposition Refuge.

Maude Massicotte
Administratrice et assistante à la vie communautaire au sein de l’Association Simon de Cyrène du Québec

Maude est une jeune femme âgée de 25 ans. Elle a créé l’organisme DéfPhys sans limite, un groupe voué à l’organisation de sorties et d’activités sociales pour les personnes âgées entre 18 à 30 ans avec ou sans handicap. Elle est également formatrice chez Formation Altergo, un organisme appelé à offrir de la formation aux entreprises désireuses de mieux intégrer ou accueillir en leur sein des personnes en situation de handicap. Maude est une citoyenne engagée dans son milieu. Elle s’implique dans différents projets et causes qui lui tiennent à coeur (inclusion des personnes en situation de handicap, logements adaptés, accessibilité universelle) et siège d’ailleurs sur trois conseils d’administration : Association Simon de Cyrène du Québec, Ex æquo et Regroupement de services intégrés Propulsion.

Julie Prince
Conseillère à la vie étudiante en interculturel au Collège de Maisonneuve

Julie Prince est anthropologue de formation et détient une maîtrise en médiation interculturelle. Elle a œuvré dans le milieu communautaire, au sein d’organismes pour les personnes immigrantes et travaille maintenant comme conseillère à la vie étudiante en interculturel au Collège de Maisonneuve. À ce titre, elle agit notamment comme personne-ressource en matière de relations interculturelles et réalise des activités destinées aux étudiants sur des enjeux relatifs à la diversité. Elle a collaboré au projet-pilote Vivre-ensemble qui a permis la mise en œuvre de diverses initiatives en appui à la gestion de la diversité ethnoculturelle au sein du collège.  

Jo Redwitch
Camelot et rédactrice à L’Itinéraire

«Après la violence, c’est une autre vie». Victime de violence conjugale, Jo est toujours aux prises avec plusieurs séquelles post-traumatiques. Elle a dû se construire des nouveaux repères. Anciennement travailleuse compulsive et propriétaire de sa propre bijouterie, elle cherche aujourd’hui à partager le plus possible, très reconnaissante d’être en vie. Pour Jo, «ce que tu donnes te revient en triple». Camelot et rédactrice à L’Itinéraire depuis 2015, elle y a développé son côté social et son empathie. L’organisme – et la place de mentor qu’elle occupe – lui a appris à travailler en équipe, à aider les autres par différents moyens et à valoriser le vivre-ensemble. Jo sera accompagnée de Charles-Eric Lavery, chef du développement social à L’Itinéraire.

Philippe Termidor
Étudiant engagé au Collège de Maisonneuve

Philippe est étudiant au Collège de Maisonneuve. Il s’avère être un observateur engagé de la vie,  alliant sens du service et du devoir. De plus, il a reçu plusieurs prix dont l’un souligne la persévérance scolaire. De même, Philippe a aussi siégé dans plusieurs comités tels que; le Forum Maisonneuve 2.0 et comité de l’École d’hiver 2018. Philippe est motivé par le vivre ensemble et la diversité, qui sont pour lui des éléments essentiels pour garder le souvenir des expériences passées pour se projeter dans l’avenir.

Michel Vallée
Spécialiste en médiation culturelle

Directeur du Service des loisirs et de la culture à la Ville de Vaudreuil-Dorion depuis 2009, Michel cumule plus de 20 années d’expérience qui l’ont amené à prononcer des conférences au Canada, en Autriche, en Argentine, au Brésil, en Colombie, en Corée, en Espagne, en France et au Mexique. Le projet de médiation culturelle JE SUIS…, qu’il a mis sur pied en 2010, a remporté plusieurs distinctions importantes dont un prix international lié à l’Agenda 21 de la culture.  Il accompagne plusieurs villes et organismes dans leurs réflexions sur la culture participative appliquée au développement des collectivités.

Vous avez une idée de projet d’entreprise qui vise le changement social et vous souhaitez travailler à sa réalisation concrète? Ou vous n’avez pas d’idée de projet, mais vous êtes sensibles à certains problèmes de société et vous souhaitez contribuer à un projet en émergence? Alors ce profil est pour vous! Rejoignez une communauté solidaire, humaine et rigoureuse, qui comme vous a décidé de passer à l’action!

Ce profil vous offre l’opportunité d’explorer une nouvelle forme d’engagement social à la fois visionnaire et pragmatique, mais aussi de savoir comment concilier ses valeurs et son métier. Il offrira une occasion de discuter des enjeux sociaux actuels en misant sur des méthodes d’intelligences collectives. L’objectif : passer des idées aux solutions innovantes!


Animatrice et animateur

Laurene Conte
Gestionnaire de la communauté, Esplanade Montréal

Après avoir obtenu un Master en sociologie, Laurène Conte s’est spécialisée dans le développement des projets de l’Economie Sociale et Solidaire à Science Po Bordeaux. Par son engagement associatif et l’organisation d’un concours étudiant autour de l’innovation sociale, elle a cherché à sensibiliser les jeunes de sa génération aux valeurs de l’entrepreneuriat social dans lesquelles elle croit profondément. Elle s’est tournée cette année vers Montréal et particulièrement vers le projet de l’Esplanade afin de participer activement au soutien de sa communauté d’entrepreneurs et au développement de nouvelles initiatives qui ont du sens.

Jonathan Chaloux
Gestionnaire de la culture, Esplanade Montréal

Membre actif de la communauté montréalaise d’innovation sociale et de SOCENT, Jonathan Chaloux se passionne pour les mécanismes menant à l’action et à la collaboration comme amplificateur d’impact social.

L’Esplanade

Le Québec est un vaste territoire regorgeant de fascinants espaces et de personnes inspirantes. Partons à la découverte des formes d’engagement dans diverses régions de la province. Faisons la connaissance de personnes passionnées qui font une différence dans leur milieu. Écoutons-les. Ouvrons les discussions. Élargissons nos horizons!

À travers les témoignages de ces personnes et les échanges que suscite leur parcours, il sera question de souligner les forces qui les animent et le caractère commun qui se dégage de leur voyage au cœur de la participation citoyenne. Ce sera également l’occasion de réfléchir à des réponses innovantes aux enjeux de la participation citoyenne et plus particulièrement de la participation électorale. Comment inciter les jeunes à exercer davantage leur rôle de citoyennes et citoyens? Comment les mobiliser à l’égard du droit de vote? Quels scénarios d’avenir pourraient être envisagés pour faire avancer la participation citoyenne autrement, différemment?

Le voyage se poursuit… Nous explorerons et nous imaginerons divers itinéraires pour encourager les jeunes de différentes régions du Québec à être des citoyennes et des citoyens actifs dans la société.